Emballages Parapharmaceutiques

Les emballages parapharmaceutiques désignent les boîtes, emballages et conditionnements de produits pouvant être achetés sans ordonnance médicale, tels que les compléments alimentaires, les médicaments homéopathiques ou physiothérapeutiques, les médicaments vétérinaires, les articles de santé, de puériculture et d’hygiène.

Quand l’information est primordiale

Dans le secteur des emballages liés à la santé, l’information joue un rôle encore plus décisif. Le contenu écrit, en effet, doit non seulement être facilement lisible mais surtout actualisé et exhaustif. Les emballages parapharmaceutiques s’adressent non seulement au public acheteur, mais également aux professionnels de la santé impliqués dans la prescription de produits spécifiques.

Les étiquettes doivent indiquer toutes les caractéristiques du médicament, la posologie, les contre-indications, la péremption et le mode de conservation. C’est précisément en raison de leur importance qu’ils font l’objet d’une grande attention non seulement de la part des entreprises manufacturières, mais également de la part des entreprises impliquées dans la création d’emballages.

Les emballages doivent être accessibles à tous les consommateurs. Tous les détails doivent être soignés et notamment la facilité d’ouverture et de fermeture des boîtes, les éventuels matériaux de support internes, sans oublier l’ergonomie et tous les éléments graphiques.

Législation

Dans le secteur de l’emballage, le conditionnement des médicaments et des produits de santé est soumis à une réglementation rigoureuse. En effet, un emballage négligent ou la fourniture d’informations incorrectes peuvent nuire et compromettre la santé du patient ou de qui utilise le produit.

Conformément au décret législatif 219/2006

  • Emballage primaire : le contenant ou toute autre forme d’emballage en contact étroit avec le produit.
  • Emballage secondaire : l’emballage dans lequel est placé l’emballage primaire
  • Étiquetage : les informations figurant sur l’emballage extérieur ou l’emballage primaire.

Le conditionnement primaire indique principalement le nom du produit et le dosage, la composition et la posologie, les excipients, le mode d’administration et les mises en garde.

Le nom du produit, sa posologie et d’autres informations essentielles doivent également être signalés en braille.

Il est également établi que les choix graphiques, couleurs ou tailles de police ne doivent pas compromettre les informations ou les rendre moins claires.

Caractéristiques

Concernant les emballages parapharmaceutiques primaire, il est fait usage d’aluminium, de plastique et de verre, tandis que pour les emballages parapharmaceutiques secondaires, il est plus courant d’utiliser du carton GC2 grande, qualitativement considéré comme supérieur tant au niveau esthétique que pour le traitement et le conditionnement de l’emballage.

  • Rigidité
  • Excellent rendu graphique
  • Pureté de la fibre
  • Point blanc double face élevé

Realizzazioni

Caratteristiche

Per il packaging parafarmaceutico primario vengono impiegati l’alluminio, la plastica e il vetro; mentre per il packaging parafarmaceutico secondario è più comune l’utilizzo di cartoncini alto spessori GC2, che vengono considerati qualitativamente superiori sia a livello estetico che per il la lavorazione e il confezionamento dell’imballo.

  • Rigidità
  • Ottima resa grafica
  • Purezza della fibra
  • Elevato punto bianco fronte-retro